Octobre 2017 bat des records de ventes de copropriétés

Publié le 01-12-2017

Traditionnellement, l’automne est relativement tranquille en immobilier. Cette année, le 10e mois du calendrier a été particulièrement favorable aux ventes de copropriétés.

En octobre, le Registre foncier rapporte 2171 ventes de copropriétés soit une augmentation de 15% par rapport à 2016.

L’économiste de JLR, Joanie Fontaine parle d’un «gros mois» comparativement à 2016 où l’on comptait 1883 ventes de condos. En 2015, ce chiffre était de 2064.

«Dans le domaine des copropriétés, il y a beaucoup de nouveaux projets et des constructions neuves qui se vendent rapidement», observe-t-elle.

Un exemple? Les régions de Laval et Vaudreuil-Soulanges se démarquent par leur dynamisme. Quand il y a beaucoup de projets, cela a toutefois un impact : l’offre est plus élevée pouvant créer une limite sur la hausse des prix.

Au Québec, le prix médian d’une copropriété s’affiche à 251 000$, similaire à octobre 2016.

La vigueur du marché a des conséquences sur le délai des ventes qui raccourcit. En octobre, cela prenait 15 jours de moins à vendre une copropriété sur le marché. Le délai étant de 119 jours.

Coup d’œil à Québec

Dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec, les ventes de copropriétés ont reculé de 3% selon les données colligées par JLR.

«La région de Québec, note l’économiste, subit toujours les contrecoups du surplus de construction de condominiums. C’est pourquoi, on assiste à un ralentissement du marché là-bas.»

En cinq ans, note le rapport, les ventes de copropriétés dans l’agglomération de Québec ont diminué de 33%.

Quand l’économie va… 

Le célèbre dicton «Quand l’économie va, tout va» s’applique au secteur immobilier.

Au début de l’année 2017, les observateurs étaient plutôt sceptiques face au resserrement des règles hypothécaires à Ottawa. «Le taux de chômage peu élevé a aidé à contrecarrer les effets de cette politique», estime Joanie Fontaine.

Jusqu’à maintenant, le Québec a été épargné d’une certaine bulle immobilière qui a touché les métropoles de Vancouver et Toronto. Dans certains quartiers de la la Ville-Reine, on rapporte des hausses de prix de l’ordre de 30% sur les ventes de propriétés.

Vigueur de Montréal

La région de Montréal compte pour environ 80% des ventes de copropriétés de tout le Québec. Le marché des copropriétés se porte encore très bien en raison de la bonne situation économique.

Mme Fontaine estime toutefois qu’en 2018, il faudra surveiller la possible hausse des taux d’intérêt qui va peut-être freiner la croissance du marché immobilier.

Faits saillants

- Hausse de 15% des ventes de copropriétés au Québec par rapport à octobre 2016

- Hausses de ventes de 8% des copropriétés dans la RMR de Montréal.

- Sur 10 ans, les ventes de copropriétés à LaSalle ont crû de 72%

 

Grâce à la collaboration de la firme JLR Solutions foncières, condoproprietaire.com produit chaque mois – en exclusivité – les statistiques de ventes du marché des copropriétés au Québec. Voici ces chiffres pour le mois de juillet 2017. 

Les données fournies par JLR Solutions foncières sont en bonne place sur la page d’accueil de condoproprietaire.com : bien en vue, en haut à droite sur votre écran tactile.

Par Annie Bourque

  Les sujets traités sont offerts à titre d'information et ne représentent pas des avis juridiques.

Dans la même catégorie : Actualité

Montréal attire les vendeurs de copropriétés

La grande région de Montréal incluant Longueuil et Laval attire toujours les acheteurs de copropriétés.
  01-06-2017

Condos: Hausse de 4% des ventes au 3e trimestre

La région métropolitaine de recensement de Montréal (RMR) continue d’être la locomotive du marché immobilier dans…
  01-11-2016

Cinquante-cinq réalisations en lice pour le Domus de l’année

L'Association des professionnels de la construction et de l'habitation du Québec (APCHQ) – région du Montréal…
  01-12-2016
blog comments powered by Disqus