Les ventes de copropriétés poursuivent leur ascension

Publié le 08-01-2018


Encore une fois, les statistiques de novembre reflètent une augmentation des ventes au niveau immobilier.

Selon les données colligées par la firme JLR, 30 991 copropriétés ont été vendues au Québec entre décembre 2016 et novembre 2017. Cela représente un bond de 8% par rapport à l’année précédente.

«Ça va être vraiment une bonne année pour la vente de copropriétés», indique Joanie Fontaine, économiste chez JLR.

Prix 

Dans la région de Montréal, le prix médian des copropriétés vendues affiche une hausse de 2%. «La croissance des prix est modérée : c’est presque le même que le taux d’inflation», observe Mme Fontaine.

Marché de vendeurs? 

Actuellement, les spécialistes de l’immobilier commencent à percevoir un changement dans le rapport de force du marché. «Le marché se resserre à Montréal. Il y a moins d’offres de nouvelles unités de copropriétés et les délais de vente diminuent.»

Cela signifie qu’il devient plus facile de vendre une copropriété. Quant aux éventuels acheteurs, ils risquent de payer plus cher l’immeuble ou le condo de leur rêve. «Le prix va tendance à croître. On risque de voir quatre ou cinq acheteurs qui manifestent leur intention d’acheter.»

L’île de Montréal, selon Joanie Fontaine, demeure un marché attractif pour les investisseurs.

Démographie

Les économistes de JLR ont étudié les tendances démographiques dans les régions. Il ressort que les jeunes ménages, âgés entre 25 et 35 ans sont plus présents dans les bassins de Montréal et de l’Outaouais. Des secteurs où la vente de copropriétés sont en hausse constante.

Une copropriété, à proximité d’une gare ou de transports en commun, représente un attrait auprès de cette clientèle.

Prédictions 2018

En 2018, Mme Fontaine prévoit que si l’économie maintient sa bonne performance, les ventes continueront en hausse. «Tant que l’emploi est vigoureux cela devrait avoir des répercussions sur le marché. Le taux de chômage à 5.6% stimule la demande pour les achats immobiliers.»

Les gens qui travaillent ressentent un sentiment de confiance et expriment leur désir d’acheter une propriété.

Toutefois, au cours des prochains mois, il faut prévoir un léger taux d’intérêt qui pourrait limiter la croissance des prix. «Les paiements hypothécaires risquent d’augmenter.»

Faits saillants

+10% Hausse des ventes de copropriétés dans la RMR de Montréal sur 12 mois par rapport à l’année précédent

- Le prix médian d’une copropriété au cours des 12 derniers mois dans la RMR de Montréal s’est élevé à 259 250$.

- 5% Baisse des ventes de copropriétés au cours des 12 derniers mois dans la RMR de Québec par relativement à l’année dernière.


Par Annie Bourque 

Grâce à la collaboration de la firme JLR Solutions foncières, condoproprietaire.com produit chaque mois – en exclusivité – les statistiques de ventes du marché des copropriétés au Québec. Voici ces chiffres pour le mois de novembre 2017. 

  Les sujets traités sont offerts à titre d'information et ne représentent pas des avis juridiques.

Dans la même catégorie : Actualité

Moins pressés de vendre à Québec?

Grâce à la collaboration de la firme JLR Solutions foncières, condoproprietaire.com produit chaque mois – en…
  15-12-2016

Plus de 100 000 visiteurs à l’Expohabitation de Montréal

Dès l’ouverture de l’Expohabitation de Montréal, le 9 février dernier, une longue filée de gens avançaient…
  01-03-2017
blog comments powered by Disqus