Les cinq règles d’or de Marie-Josée Ricard

Publié le 30-10-2017

Marie-Josée Ricard, présidente Groupe Immobilier Gescard


Quel est le secret de réussite d’un gestionnaire de copropriété ? Entrevue avec Marie-Josée Ricard qui possède trente ans d’expérience comme gestionnaire d’immeubles. En 2012, elle décide de voler de ses propres ailes en créant sa propre compagnie, le Groupe immobilier Gescard.

Aujourd’hui, la moitié de sa clientèle est composée de syndicats de copropriétés. À cela s’ajoute les propriétés commerciales, édifices à bureaux et immeubles multi-logements.

«Le segment de la copropriété est un choix qui signifie être proche de sa clientèle. On bâtit et on construit une relation à long terme avec les conseils d’administration», explique-t-elle en entrevue avec Condopropriétaire. Voici ce qui l'inspire au quotidien :


1. Répondre à l’appel

Le service personnalisé est capital. Mme Ricard s’efforce de répondre et de retourner les appels le plus rapidement possible.

Advenant une particulièrement journée occupée, elle répond par texto ou laisse un message vocal ou courriel en disant : «j’ai entendu votre message et je vous reviens sans faute.»

2. L’heure juste 

En prenant un nouveau mandat, la gestionnaire basée à Montréal estime important de donner l’heure juste. «Ça ne donne rien d’endormir les gens au gaz», illustre-t-elle.

Elle préfère s’exprimer avec franchise et doigté. «Dans certains cas, on doit proposer un plan de mesures de rénovations parce que l’immeuble a été négligé. Trop souvent, les syndicats veulent maintenir les frais de condos au plus bas.»

3. L’écoute

Dans son travail avec les syndicats de propriétés, Mme Ricard a compris l’importance de l’écoute. «Je travaille avec des humains qui sont des bénévoles sur un conseil d’administration qui se dévouent pour les autres. Il faut être à l’écoute, comprendre leurs besoins et garder en tête que c’est un travail d’équipe.»

4. Disponibilité

Si elle veut offrir un service personnalisé, la présidente de Groupe immobilier Gescard a compris qu’elle doit se limiter à un certain nombre de clients. «Nous avons environ 400 portes dans la copropriété. Je demeure disponible le soir et les fins de semaine. Le travail de gestionnaire demande de réaliser des suivis et c’est aussi une somme de 1000 petits détails.»

5. Persévérance

Comment réussit-elle avec son équipe de cinq employés ? Auparavant, elle travaillait 80 heures par semaine. Elle a ralenti légèrement la cadence, avec 50 heures. Le secret ? «Il faut être persévérant, discipliné, viser la constance tout en préservant un équilibre dans tout», conclut-elle.


Une question de valeurs et de principes

De plus en plus, les entreprises écrivent noir sur blanc leurs valeurs sur leur site Internet. Cette nouvelle approche est très tendance selon le conférencier et spécialiste du réseautage d’affaires, François Garon.

«Les gens s’identifient à de grandes entreprises comme Apple parce qu’ils ont des valeurs fortes comme le courage, l’inspiration», explique-t-il dans ses conférences.

Sur son site, le groupe immobilier s’engage à s’occuper de l’immeuble comme si c’était le sien. «On vise à offrir un service de qualité, d’être toujours proactifs et prévoyants tout en travaillant avec plaisir.»

Les valeurs sont clairement établies : rigueur dans le travail, honnêteté avec les clients, locataires et partenaires.

L’entreprise assure la transparence et la responsabilité dans toutes ses décisions et actions. Le but est inscrit en toutes lettres : «En agissant selon nos valeurs, nous assurons de donner à chacun de nos clients la qualité de service à laquelle il est en droit de s'attendre, tout en préservant au maximum leur investissement immobilier.»

Par Annie Bourque 



  Les sujets traités sont offerts à titre d'information et ne représentent pas des avis juridiques.

Dans la même catégorie : Entrevue

Cri du cœur de Me Michel Paradis pour les copropriétés

Réflexion sur le déclin des copropriétés et l’urgence d’agir du gouvernement
  01-09-2017

Entrevue avec Sarah Arsenault, présidente de Groupe Miro Construction

Groupe Miro Construction est un rénovateur après-sinistre basé à Saint-Hubert. Nous avons posé quelques questions…
  31-10-2018

Entretien avec Charles Tanguay, porte-parole de l’OPC

L’Office de protection des consommateurs a des outils pour soutenir les copropriétaires qui portent plainte contre un…
  01-10-2016
blog comments powered by Disqus