L’ardent défenseur des propriétaires de condos

Publié le 01-06-2017

Me Sébastien Fiset, spécialisé depuis une quinzaine d’années dans le droit de la copropriété, aide à solutionner les conflits qui surgissent entre copropriétaires. 

« Il peut s’agir parfois d’un dégât d’eau, d’un voisin qui fait trop de bruit ou un autre qui fume », explique-t-il à Condo Propriétaire.

Parfois, une mésentente survient entre un syndicat et un copropriétaire. Le litige? L’installation d’une antenne satellite obstruant la vue pour plusieurs.

Solution

Ses clients le consultent parce qu’ils désirent trouver une solution à un problème qui persiste depuis trop longtemps. « La majorité des causes se règle sans aller en cour. Une simple mise en demeure force l’autre partie à faire preuve d’amendement. »

Les promoteurs immobiliers sollicitent son expertise de même que des particuliers ou des syndicats de copropriétés. « On désire tous la même chose : qu’un dossier se règle le plus vite possible. »

Me Fiset agit également médiateur ou arbitre, selon les mandats.

En 15 ans, l’avocat estime que son rôle a changé en raison de la plus grande accessibilité de l’information au sujet de la copropriété. « Aujourd’hui, les copropriétaires ont accès à différentes sources d’informations qui proviennent de leurs associations ou de sites Internet comme Condo Propriétaire. »

Gestionnaire de copropriété

Plus jeune, Me Fiset a exercé la profession de gestionnaire de copropriété pour une compagnie de gestion d’immeubles à Montréal. Durant ce temps, il complète un baccalauréat en finances à HEC Montréal. « On a toujours dit qu’un avocat ne sait pas compter, je voulais prouver le contraire », dit-il à la blague.

Il a travaillé durant quelques années au cabinet de Grandpré-Jolicoeur. « J’ai beaucoup appris et adoré mon expérience. En fondant mon propre cabinet, je voulais mettre à profit toutes mes qualités. »

Un bel accès 

Durant l’entrevue, on sent son enthousiasme à l’égard des gens qui investissent dans les copropriétés. « Un condo demeure moins dispendieux qu’une maison unifamiliale. Je suis convaincu que cela demeure le meilleur moyen afin d’accéder à la propriété. »

Les avantages sont nombreux pour un investisseur qui n’a pas à s’occuper du déneigement ou de travaux d’entretien de sa propriété.

Conseil d’administration

Les copropriétaires ont un rôle important en nommant les bonnes personnes au sein du conseil d’administration. « Surtout, on doit confier la gestion de l’immeuble à une personne fiable reconnue pour son savoir-faire et qui fera en sorte d’assurer la pérennité de l’immeuble. »

Cette perle rare est capable de prendre des décisions responsables. « Il ne faut pas hésiter à utiliser la clause pénale qui consiste à imposer des pénalités à un copropriétaire qui ne respecte pas la convention signée. »

Ultimement, les parties finissent toujours par trouver un terrain d’entente. Car tous veulent améliorer la vie en copropriété. Me Fiset recommande d’aller de l’avant si des travaux d’importance s’avèrent nécessaire.

« C’est important de faire les travaux recommandés. Certains copropriétaires vont reporter le projet pour des économies de bout de chandelle », déplore-t-il.

Par Annie Bourque


Bio express

1997
Diplômé de l’Université de Sherbrooke en 1997
2002 
Admission au Tableau de l’ordre des avocats du Québec
2009
Associé principal et fondateur du cabinet d’avocats Fiset Légal. Il est chargé de cours à l’Université McGill où il enseigne la gestion juridique de la copropriété.
Trilingue, Me Fiset parle couramment le français, l’anglais et l’espagnol.
Son champ de pratique : droit de la Copropriété, immobilier, construction, assurances, des obligations, financement, plan de garantie, médiation et arbitrage. Il donne aussi des formations en droit de la propriété.

 

  

  Les sujets traités sont offerts à titre d'information et ne représentent pas des avis juridiques.

Dans la même catégorie : Entrevue

Rencontre avec Laurent Emery et Yves Joli-Coeur du RGCQ

Condopropriétaire a rendu visite à Laurent Emery, directeur général et Me Yves Joli-Coeur, secrétaire général du…
  21-06-2016

Michel Charlebois fier de ses 27 ans au service de l'ASCQ

Monsieur Michel Charlebois, président de l’ASCQ, diplômé en droit et en finances, est à la tête de l’ASCQ…
  01-11-2016
blog comments powered by Disqus