Lancement des travaux de construction du projet M à Montréal-Est

Publié le 01-09-2017

Les futurs résidents pourront observer les couchers de soleil sur le fleuve Saint-Laurent.


Moins de deux semaines après l’inauguration des travaux de construction de 93 condos urbains à Montréal-Est, 40 % des unités ont déjà été vendues, a appris Condo Propriétaire.

Le M Montréal-Est, un projet immobilier de 35 M $, vise une clientèle composée de baby-boomers et aussi des plus jeunes dont l’âge varie entre 20 et 30 ans.

«Les gens ont un coup de cœur pour l’endroit qui est situé à proximité du parc de l’Hôtel-de-Ville, juste en face du fleuve Saint-Laurent», explique le maire de Montréal-Est, Robert Coutu.

Le promoteur, Yan Le Houillier, président du Groupe Magma avoue avoir eu lui-même des préjugés. «Vous savez, Montréal-Est est souvent associée aux industries, aux raffineries et donc à une perception complétement négative. Cela m’a pris du temps avant que je me décide d’aller voir le lieu.»

Une fois sur place, la vue des voiliers et les couchers de soleil sur le fleuve l’ont convaincu de présenter son projet de développement à la Ville qui avait reçu aussi une soumission du groupe Mainbourg.

Rêve

En inaugurant les travaux de construction, le 14 juin dernier, le maire Robert Coutu réalise son rêve. «Quand je me suis présenté en politique, il y a 12 ans, je voulais mettre Montréal-Est sur la carte et changer aussi l’image de notre ville», dit-il.

Le politicien souhaite que des familles, ayant quitté la localité de 4000 habitants, viennent s’y établir de nouveau. À proximité du projet M, se trouve un aréna, piscine intérieure et gymnase du Centre Edouard-Rivet qui fait l’objet de travaux de rénovation de plus de 15 M$.

Sur le terrain des futurs condos, on peut encore apercevoir l’église Sainte-Octave qui a été acquise par le promoteur. Toutefois, la bâtisse s’apprête à être démolie dès la première semaine de juillet. Au sous-sol, se trouvait une garderie qui a été relocalisée par la Ville sur un autre terrain, à proximité d’une école et d’un parc.

Le maire a rencontré une certaine opposition du côté de la conseillère Sylvie Dauphinais qui qualifie le projet immobilier de Mammouth. «J’aurais aimé, dit-elle, qu’on garde l’église pour la transformer en salle de spectacle.»

Le maire Coutu rétorque que le projet domiciliaire rapportera 400 000 $ par année dans les coffres de la municipalité. Comme de nombreux politiciens, il est conscient qu’il ne peut pas plaire à tout le monde.

Accent sur la qualité

De son côté, le président du Groupe Magma est fier ce développement qui vise à se distinguer par la supériorité de sa construction. « Aujourd’hui, les gens veulent de la qualité. On a investi dans du béton insonorisé, des ascenseurs, planchers d’ingénierie», énumère-t-il.

Au premier étage, les futurs acheteurs auront accès à des commerces dont les baux ne sont pas encore signés. Au 2e étage, un grand garage abritera les véhicules des résidents. Les 93 condos sont répartis entre le 3e et 7e étage.

Le projet se démarque par la terrasse commune de plus de 15 000 pi2 carrés, une piscine, pergolas, spas, coins foyers, espaces verts et évidemment, la vue sur le fleuve.

Groupe Magma

Michel Le Houillier, père de de Yan, a fondé l’entreprise Magma en 1999. À ses débuts, la compagnie se spécialisait dans les structures de béton destinées aux grands promoteurs de Montréal.

En 2006, Magma s’est lancée à son tour dans l’immobilier. Une décennie plus tard, elle a construit 750 condos au centre-ville et à proximité de la métropole.

«Quand on a un bon projet, au bon endroit et à bon prix, la clientèle est toujours au rendez-vous», résume Yan Le Houillier.

Le groupe a été récipiendaire du Prix Desjardins Entrepreneurs 2015 (catégorie immobilier) en raison de sa saine gestion financière, la qualité de la planification de ses projets et son souci du développement durable.

Outre le secteur immobilier et les structures de béton, les entrepreneurs lavallois se spécialisent depuis 2015 dans la rénovation des structures de béton, vieilles de plus de 50 ans comme les garages intérieurs, balcons, etc. La diversification des activités assure le succès de l’entreprise.

Valeurs

«Par-dessus tout, c’est le travail de notre équipe qui s’investit à fond dans nos projets. J’ajouterais à cela nos valeurs dont l’intégrité, la loyauté, l’engagement», affirme le président de Magma.

«Mon père Michel est toujours présent dans l’entreprise. Il m’a enseigné l’essentiel : de toujours entretenir une relation de qualité avec les fournisseurs, clients et partenaires d’affaires. Et surtout de toujours livrer ce qu’on promet», conclut Yan Le Houillier.


Caractéristiques du M Montréal-Est

-2 ascenseurs et 3 cages d’escalier

-Mur de rideau pleine hauteur avec verre énergétique

-Chauffe-eau au gaz central dans l’immeuble

-Système de communication par interphone tactile et caméras de surveillance

-Contrôle d’accès au bâtiment par cartes à puces

-Salle d’entraînement, lounge et salle de réception avec cuisine

-Espace lave auto au garage

Prix : à partir de 214 000 $ incluant taxes, rangement, et garage jusqu’à 699 999 $ pour le Penthouse, taxes, rangement (locker) deux garages

Dimension : Entre 739 et 1615 pi2.

Par Annie Bourque 

Une photo qui montre l’intérieur du condo urbain de Montréal-Est qui surplombe le fleuve.

La maquette du projet qui donne un aperçu de l’immense terrasse commune.




  Les sujets traités sont offerts à titre d'information et ne représentent pas des avis juridiques.

Dans la même catégorie : Projet immobilier

95 unités disponibles pour les Montréalais

Pendant plusieurs années, le projet Fauboug Contrecoeur a été synonyme de scandale lié à l’une des premières…
  01-09-2017

Projet de 90 M$ à Rosemère

Condos Rosenbloom
  29-09-2017

NUA, un projet de 60 condos dans le Sud-Ouest de Montréal

Plus d’une dizaine de projets en un an pour Knightsbridge
  01-02-2018
blog comments powered by Disqus