Êtes-vous fait pour vivre en condo?

Publié le 01-10-2016

La vie en copropriété est de plus en plus populaire au Québec. Mais ce style de vie, malgré ses nombreux avantages, ne convient pas à tout le monde. 


Un couple dans la trentaine avec enfants privilégierait probablement une maison unifamiliale avec une cour, de préférence en banlieue. Quoique qu’aujourd’hui, on retrouve de plus en plus de jeunes couples avec enfants choisissant aussi ce mode de vie. Dans les deux cas, un couple de baby-boomers, à titre d’exemple, qui est fatigué de pelleter, de couper le gazon et d’entretenir sans cesse une maison, verrait d’un bon œil la vie en copropriété.

En fait, il y a plusieurs avantages à opter pour une habitation en copropriété. D’autres pourraient aussi faire l’éloge des bénéfices de ne pas posséder ce genre d’habitation. Mais, l’accès au logement est une priorité pour toute personne devenue adulte. Acquérir une résidence unifamiliale à titre d’exemple peut s’avérer plus onéreux que ce soit à Montréal ou en banlieue. Par contre, opter pour la copropriété peu importe le lieu, demeure plus avantageuse sur le plan financier.

Une fois l’aspect monétaire résolu, le futur copropriétaire aurait alors à se pencher sur les gains ou sur les désavantages qu’il pourrait avoir en choisissant la cohabitation avec les voisins dans un seul immeuble.

Nous avons dressé une liste de dix énoncés auxquels vous pouvez répondre oui ou non. Les résultats vous permettront de découvrir si ce style d’habitation convient à votre personnalité.

  1. Vous aimeriez être propriétaire, mais les travaux d’entretien (déneigement, gazon, etc.,) vous rebutent.
  2.  Vous aimez voyager, mais vous angoissez en laissant votre maison vide pendant plusieurs mois par année.
  3. Vous aimez l’idée d’avoir plusieurs services comme un gym, une terrasse, une piscine ou un stationnement sous-terrain.
  4. Vous aimeriez réaliser votre premier investissement immobilier, et le condo (moins cher que la maison individuelle) représente une option intéressante.
  5. Vous vivez bien avec les contraintes de voisinage.
  6. Vous êtes à l’aise avec l’idée de suivre une liste de règlements.
  7. L’idée de vous départir de plusieurs de vos meubles et objets (dans le cas où vous partez d’une maison pour aller vivre dans un condo) vous laisse indifférent.
  8. Vous acceptez d’avoir à payer chaque mois «des frais de condo» qui seront gérés collectivement.
  9. Vous êtes à l’aise à l’idée de vivre dans un espace plus petits que si vous achetiez une maison de valeur équivalente.
  10. Vous acceptez d’avoir à demander la permission à votre syndicat de copropriété avant d’entreprendre des rénovations dans votre partie privative.

Comment interpréter les résultats

Si vous avez répondu «oui» à la plupart de ces énoncés, la vie en condo peut être une option valable pour vous. Vous pouvez prendre le temps d’explorer cette idée.

Au contraire, si vous avez répondu «non» à la plupart des énoncés, la vie en copropriété ne vous convient probablement pas.

Toutefois, ces résultats ne sont pas fixés dans le temps. Un «oui» aujourd’hui peut se transformer en «non» dans cinq ans, et vice-versa.

  Les sujets traités sont offerts à titre d'information et ne représentent pas des avis juridiques.

Dans la même catégorie : Vivre en condo

Un condo en ville ou en banlieue?

L’achat d’une résidence demeure d’une telle importance que le choix du genre d’habitation, de son emplacement,…
  01-09-2016

​Louer son condo dans les règles de l’art

Que ce soit pour générer un revenu d’appoint ou pour rentabiliser un investissement, louer son condo est dans…
  23-01-2016

​Combien vous coûtera réellement votre condo ?

Si vous prévoyez faire l’achat d’un condo en 2016, il y a, au-delà du coût d’achat initial quelques autres…
  22-01-2016
blog comments powered by Disqus