2017 fut l’année de la copropriété

Publié le 01-02-2018


Selon les statistiques compilées par la firme JLR, les ventes de copropriétés ont bondi de 19% au 4e trimestre de 2017. En comparaison, les ventes d’unifamiliales ont grimpé de 3%.

«2017 a été l’année de la copropriété avec un nombre de 31 229 ventes. En comparaison, 2012 a été la meilleure année avec 36 000 ventes», explique Joanie Fontaine, économiste chez JLR.


Le prix médian se situe à 240 900$, soit une hausse de 3% par rapport à 2016, un taux nettement supérieur à l’inflation.

L’exception Québec

L’augmentation des transactions dans le secteur des copropriétés a été constatée à Montréal et dans les principaux centres de la province. Toutefois, le marché de Québec continue d’éprouver de la difficulté à se remettre du ralentissement du marché.

«Même si l’offre surabondante des copropriétés dans cette région s’est quelque peu résorbée, les ventes tardent à reprendre. Ainsi, le nombre d’acquisitions de copropriétés a fléchi de 1% dans cette région», observent les auteurs du rapport.

Ailleurs, les ventes ont bondi de 10% ou plus dans les régions de Montréal, Gatineau, Saguenay et Trois-Rivières.

Les facteurs à surveiller

Au cours de la dernière année, l’amélioration du marché de l’emploi a favorisé la reprise du marché immobilier. Les trois premiers mois de l’année 2018 pourraient être une bonne période pour les acheteurs qui soumettront des ventes d’achat en prévision de devenir propriétaire au printemps 2018.

De plus, Montréal devrait accueillir plusieurs d’immigrants au cours des prochaines années ce qui fera croître le nombre d’habitants et par conséquent stimulera la demande de logements.

Il faudra toutefois surveiller le mouvement vers la hausse des taux d’intérêt qui pourrait toutefois représenter un frein pour les éventuels acheteurs.

Le rapport JLR note que la croissance du PIB (Produit intérieur brut) se porte bien en 2017 et les perspectives économiques s’annoncent positives. «Toutefois une sortie des États-Unis de L’ALENA demeure une inquiétude et pourrait avoir des conséquences marquées sur le marché immobilier.»

 

 Faits saillants : 

+ 10% Les ventes de copropriétés ont augmenté de 10% par rapport à 2016. En comparaison, les ventes de maisons familiales ont crû de seulement l%.

+ 3% Le prix médian des copropriétés s’est fixé à 240 900$, en 2017 soit une hausse de 3% relativement à 2016.


Par Annie Bourque

 

 

  Les sujets traités sont offerts à titre d'information et ne représentent pas des avis juridiques.

Dans la même catégorie : Actualité

Revue de presse

  01-02-2017

Sa mission : vulgariser le droit de la copropriété

Me Marie-Cécile Bordéüs, avocate, De Grandpré Joli-coeur
  29-09-2017

Les plus hautes tours de condo à Montréal

Les choses à surveiller en 2018
  08-01-2018
blog comments powered by Disqus